L’action climatique a besoin des femmes

AgribusinessTV 13 octobre 2021 405 Pas de commentaire

image

« Rôle des femmes dans l’action climat », c’est le sujet qui a été décortiqué le 16 septembre 2021 à l’occasion du sommet Climat Chance Afrique. Lors de la discussion, des amazones de la résilience au changement climatique ont souligné le rôle déterminant des femmes et relevé les leviers à actionner pour une participation féminine plus accrue dans les actions de lutte.

Quand il s’est agi pour le journaliste d’Agribusiness TV que je suis de rédiger des articles en lien avec le sommet Climat Chance Afrique 2021, mon premier choix a spontanément porté sur le focus relatif au rôle des femmes dans l’action climat. Je suis de la Génération Égalité et la web télé pour laquelle je travaille a toujours cultivé le genre en son sein et croit au potentiel de l’autre moitié du ciel pour donner sa touche féminine ô combien indispensable au développement socio-économique.  Par ailleurs, j’estime que la femme est le « puzzle » manquant pour lutter efficacement contre ce fléau mondial qui, jusqu’à présent, ne montre aucun signe de ralentissement. Pis, la situation alarme même au-delà des scientifiques.

Raréfaction des ressources naturelles, hausse de température, sécheresse, inondations à répétition, déplacement massive de populations, destruction des récoltes par les acridiens… La liste d’effets dévastateurs de ce fléau mondial est bien longue. Et, les femmes qui représentent la majorité de la main d’œuvre agricole sont celles qui subissent ardemment les effets indésirables.  « Cette catégorie de la population compte pour plus de 60% de la main d’œuvre agricole et produisent plus de 80% de la ressources alimentaire dans les pays en voie de développement », a expliqué Dicko SY, agronome et formatrice des agricultrices à l’usage des drones.

La bonne nouvelle c’est que les femmes ne sont pas que des victimes. Elles sont aussi, et surtout, de véritables actrices essentielles dans la lutte. C’est l’exemple d’Hadiatou CAMARA, fondatrice de Vacances Vertes, une association qui a pour but de promouvoir l’éducation et la culture environnementale au Sénégal, particulièrement auprès des femmes et des jeunes. Grâce à son association, « 500 jeunes et femmes ont été formés sur l’éducation environnementale et plus de 120.000 plants ont été reboisés. »  Au Burkina Faso, Blandine SANKARA, avec sa ferme Yelemani (Changement en langue Dioula), pratique une agriculture résiliente au changement climatique : l’agroécologie. Elles sont bien nombreuses, les femmes qui posent de bonnes actions sur ce front de la lutte.

C’est justement de ce rôle déterminant des femmes dans l’action climat dont il a été question à l’occasion du sommet Climat Chance Afrique 2021. Il s’est agi également lors de ce focus organisé par l’Association Climate Chance de se pencher sur les obstacles à lever afin de renforcer l’action climat des femmes. Parlant d’obstacles, Dicko SY a insisté sur l’opportunité d’impliquer davantage les femmes dans la lutte et les prises de décision afin d’avoir des résultats positifs. Persuadé que ce combat peut également être mené sur le front médiatique, l’Association Climate Chance a organisé le 14 septembre 2021 une formation au profit d’une trentaine de journalistes, dont je fais partie.

Initialement, la participation à cette formation devrait se tenir en présentiel au Sénégal, mais à cause de la crise sanitaire qui impose des restrictions, l’activité s’est finalement déroulée en visioconférence. Ce fut une expérience enrichissante qui a permis d’élargir mon champ de connaissances sur les questions liées à ce phénomène climatique qui menace sérieusement la quiétude de « 7 milliards de voisins ».

 Hadepté DA, Jounaliste multimédias à Agribusiness TV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *