Des chenilles de karité contre la malnutrition

14 juin 2016 2562 86 Pas de commentaire

Description

Kahitouo HIEN, ingénieur en agrochimie, travaille sur le développement de solutions nutritionnelles à base de chenille de karité à travers son entreprise FASOPRO.

Tout jeune, Kahitouo pratiquait déjà l’élevage à la maison pour financer ses études. Suite à cette expérience, il a pris goût à l’entrepreneuriat. Pendant ses études à l’Université, il s’est intéressé à la valeur nutritionnelle de la chenille de karité et son potentiel pour combattre la malnutrition au Burkina Faso. Il a donc décidé d’exploiter ce produit et il a développé son projet sur la chenille de karité pour en faire une entreprise.

Aujourd’hui, FASOPRO collabore avec plus de 100 femmes à Bobo-Dioulasso pour la collecte des chenilles en saison des pluies. A Ouagadougou, l’entreprise emploie 5 personnes pour transformer et conditionner les chenilles.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *