Bénin : Transformer pour réduire les pertes post-récoltes

23 avril 2019 6033 156 Aucun commentaire

Description

A Kpomassè, 60 km de Cotonou, Euphrasie DASSOUNDO a installé une unité de transformation de produits maraichers. Elle veut réduire les pertes post-récoltes.

Euphrasie a démarré son entreprise avec 30.000 FCFA en 2013. Son activité principale était de transformer la tomate en purée. Le premier défi qu’elle a rencontré était de convaincre les gens à accepter le produit, qui était tout nouveau, et il fallait beaucoup de patience et de persévérance pour continuer. Graduellement, elle a trouvé un marché pour la purée de tomates, et elle a également commencé à transformer d’autres produits tels que l’ail, le gingembre et l’oignon en pâte.

« Notre objectif principal, c’est de participer à la réduction des pertes post-récoltes, rendre disponible les produits dans les ménages béninois au quotidien et puis avoir une entreprise durable aussi », dit Euphrasie.

Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.