Burkina Faso : Un éleveur de cailles auto-formé

10 novembre 2020 1583 56 Pas de commentaire

Description

Un excellent moyen d’accroître son revenu, l’élevage de cailles peut être pratiqué à petite ou à grande échelle. 

Hamed ZAMTAKO, informaticien de formation, évolue désormais dans ce domaine. Il s’est auto formé et possède actuellement plus de 5.000 têtes dans sa basse-cours. 

« Actuellement, mes commandes vont de 1000 œufs à 2000 œufs. Pour une commande de 1000 œufs, à peine trois jours je te livre ça », dit Hamed.

Bien-être animal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *