Burkina Faso : L’insémination artificielle pour booster l’élevage laitier

22 août 2022 1327 55 Aucun commentaire

Description

Au Burkina Faso, le Centre National de Multiplication d’Animaux Performants (CEMAP) a la mission de promouvoir la production laitière. Le centre prélève des semences au niveau des races productrices de lait importées d’Europe pour ensuite l’implanter sur des races locales, qui ont un potentiel de résistance et d’adaptation.

Ce processus appelé insémination artificielle, permet d’avoir des races métisses dont la production laitière est en moyenne supérieure aux races locales. Au niveau de la station d’élevage du centre à Loumbila, il y a environ 10 productrices, qui peuvent produire en moyenne 350 litres de lait par semaine.

L’insémination nécessite des animaux aptes à la reproduction, une bonne infrastructure de base et une bonne alimentation.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.