Burkina Faso : Jeune, ambitieux et pisciculteur

5 novembre 2020 2302 72 Un commentaire

Description

Logisticien de formation, Clovis REMEN évolue désormais dans le domaine de la pisciculture et a pour ambition d’ouvrir un centre de formation au Burkina Faso.

Compte tenu du fait que le taux de consommation de poisson est supérieur à la production au Burkina Faso, Clovis souhaite combler cet écart à travers son activité.

«  La pisciculture est rentable parce qu’elle m’a permis déjà de mettre en place un magasin dans lequel nous vendons des aliments pour poissons pour toutes les tailles. Aussi, nous avons du matériel à notre niveau que nous mettons à la disposition de nos différents promoteurs, tel que des pompes à eau, des pompes à air, des bassins d’élevage hors sol », dit Clovis.

Bien-être animal

One comment on “Burkina Faso : Jeune, ambitieux et pisciculteur

  1. ZABDA on

    Bonsoir . je suis très intéressée par la pisciculture mais je n’y connais rien et je ne connais personne dans le domaine. Je veux me former mais aucune centre de formation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.