Dompter le jus de coco

6 juin 2016 713 52 Pas de commentaire

Description

Chérif AKEDJOU, diplômé en marketing, s’est lancé en 2012 dans la production et la vente de jus de coco embouteillé. Malgré la réticence de ses parents qui l’incitaient à trouver un travail « plus décent ».

Chérif a vu le potentiel du jus de coco et il y avait une demande sur le marché. Mais il n’a pas été facile pour lui de gérer ce jus au début, car il fermente très rapidement. Après plusieurs essais, il a trouvé une formule qui lui permet de « dompter » le jus de coco et de le conserver plus longtemps en bouteilles. Un secret qu’il garde jalousement.

Aujourd’hui, les affaires de Chérif marchent bien. Il emploie six personnes et produit moyenne de 1000 bouteilles par jour. Ses jus sont vendus principalement consommés au Bénin, en France et au Mali.

Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *