Burkina Faso : Juriste, il gagne sa vie en plumant la volaille

31 janvier 2023 2282 61 Aucun commentaire

Description

Lors de son séjour au Maroc pour des études de Droit, Mohamed NABI est séduit par le mécanisme performant dont sont dotés les boucheries.

De retour au Burkina Faso, Mohamed décide, avec d’autres collaborateurs, de lancer « TOP Chicken » à Ouagadougou. C’est une unité d’abattage et de plumaison de volailles pour fournir aux Burkinabè, une consommation de volailles saine et hygiénique.

L’unité est composée d’un saignoir, d’un échaudoir et d’une machine à plumer. Elle a la capacité de plumer environ 2 000 à 2 500 poulets par jour. En deux ou trois minutes, il peut plumer, nettoyer et découper 10 poulets.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *