Burkina Faso : Un code de bonne conduite pour prévenir et mieux gérer les crises alimentaires

9 août 2019 2417 49 Pas de commentaire

Description

Au cours des trois dernières décennies, les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel ont vu leurs populations se multiplier par deux. Presque la moitié vivant dans les villes. Conséquences, les crises alimentaires deviennent de plus en plus complexes et multiformes. Des situations aggravées par l’influence grandissante des marchés mondiaux et les pressions accrues du changement climatique sur les activités agricoles.

Pour s’adapter à ces transformations profondes et par souci de s’attaquer aux racines de l’insécurité alimentaire, les dix-sept pays de la région ont adopté en 2012 la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires au Sahel et en Afrique de l’Ouest, la Charte PREGEC.

Au Burkina Faso, organisations de la société civile, secteur privé et parlementaires ont pris les devants en organisant pour la première fois dans la région un atelier les 19 et 20 juin 2019 qui a abouti à la mise en place d’un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte PREGEC.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *