Burkina Faso: Tisser, teindre et coudre le coton Burkinabè

12 juin 2018 1703 56 Pas de commentaire

Description

François Premier Yameogo, un créateur de mode de renommée internationale, a lancé une unité semi-industrielle de transformation du coton burkinabè.

L’histoire de François avec le coton remonte aux années 80 lorsque l’ancien président du Burkina Faso, Thomas Sankara, présentait la tenue que lui et sa délégation portaient lors d’une réunion de l’Union africaine à Addis-Abeba. Les tenues étaient faites à 100% avec le coton Burkinabè. François a essayé de créer des tenues et de les vendre en Europe, mais ça n’a pas marché. En 2004, il est revenu au Burkina Faso et a commencé à travailler sur un concept qui pouvait être un pont entre l’Europe et l’Afrique. Ainsi, en 2008, il a réalisé une ligne éthique contemporaine qui consiste à faire des vêtements 100% en coton du Burkina Faso.

« L’habillement est très important, il faut l’inculquer dès le bas âge. Ça permet aux gens d’être propre, ça permet de construire une image, ça permet d’avoir une personnalité et ça c’est très important », dit François.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *