Burkina Faso : Donner une nouvelle vie aux terres dégradées

3 juin 2019 1301 31 Pas de commentaire

Description

Au Burkina Faso, la dégradation des terres constitue une menace grave au développement durable. Les superficies de terres dégradées et dénudées représentent plus de 24% de la surface agricole totale.

Ce phénomène contribue à diminuer les surfaces agricoles utiles et le niveau de la production, plongeant ainsi de nombreux producteurs dans la pauvreté au point de pousser certains vers l’émigration.

Lancé en Août 2013 pour une durée de six ans, le Programme de Développement des Terres Arides, DryDev, a travaillé avec des communautés de six sous bassins versants du Burkina Faso pour le traitement des ravines, de sorte à les rendre non-érosives.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *