Au Burkina Faso, le satellite pour guider agriculteurs et éleveurs

29 juillet 2019 1450 37 Pas de commentaire

Description

Au Burkina Faso, tout comme dans les autres pays du Sahel, autant la transhumance est essentielle à la survie des éleveurs, autant la pluviométrie l’est pour les agriculteurs.

Traditionnellement, les pasteurs envoyaient des éclaireurs à la recherche d’eau et de pâturages tandis que les agriculteurs observaient des phénomènes dans la nature pour prédire la pluviométrie. Avec les conséquences des changements climatiques, les méthodes traditionnelles sont de moins en moins fiables et l’insécurité au Sahel rend les déplacements des éclaireurs aléatoires, coûteux et risqués.

Pour y remédier, l’Organisation Néerlandaise de Développement (SNV) et Orange Burkina, ont procédé au lancement le 21 juin 2019 à Boromo du service d’informations « Garbal ». C’est un service qui utilise le satellite pour trouver l’eau et la verdure et pour fournir des informations agro-météorologiques aux producteurs. Des informations que les éleveurs et agriculteurs peuvent obtenir en échangeant au téléphone avec un téléconseiller.

Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *